In Nomine Humana, Tenebris

by Litanie

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €5.55 EUR  or more

     

1.
2.
3.
07:12
4.
5.
6.
7.
8.

about

Litanie - In Nomine Humana, Tenebris

AVAILABLE HERE in Digipack : https://nonpossemorirecords.blogspot.com./

Recorded in 2011

Line-up
F. Gryp : Guitars/Vocals & Lyrics/Drums Programming
F. Désolation : Bass/Frater of Vocals

Released in digipack limited to 100 copies on Unlight Order Productions (2013)
Re-Released in digipack limited to 500 copies on NON POSSE MORI (2019)(https://nonpossemorirecords.blogspot.com./)

Mixing and Artwork by F. Gryp

* Bonus track is present in the download of album ! *

- ALL IS DONE ACCORDING TO THE LITANIE'S SPIRIT -

credits

released May 1, 2019

license

all rights reserved

tags

about

Litanie Cazillac, France

LITANIE is a spiritual project of Black Metal.

LITANIE covers this topics :
Occultism/Spiritualism/Death/MedievalTimes

Members :
- F.Gryp : Guitars/Vocals/Drums/Piano/Tribal Instruments/Mixing (Since 2010)
- F.Désolation : Bass/Solo Guitar/Tribal Instruments/Percussions/Frater of Vocals (Since 2010)

Old Members :
- Svartheim : Drums (2010-2012)
- Veines Noires : Vocals (2010-2012)

In SplitUp
... more

contact / help

Contact Litanie

Streaming and
Download help

Report this album or account

Track Name: In Nomine Humana, Tenebris
Tenebris, per ejus actus, per ejus existentiam,
Ex natura sua, Tenebris, per ejus Nomine.

Eam est solum imaginem Creatoris qui requireris ejus opus.
Eam est Culpa !

In conspectu eius, Lux sit solum in Natura.
In existentiam suam, Pulchritudo sit solum in quid istos non tetigit.
In anima eius, ibidem est quod Interitum, Deordinatione, Nihilum.

In actionibus suis, existentiam suam, natura eius, Tenebris.
In Nomine eius, Tenebris.
Track Name: Le Silence du Protecteur
Seul au chemin de ronde, un garde
Dresse, immobile tranchant d'or,
Le croissant de sa hallebarde
Sur le ciel de la nuit qui dort.

Sous ce ciel, mi sombre mi rouge
Calme, telle la corde au gibet,
Sans que son ombre ne bouge,
Le vieux lansquenet fait le guet.

Je veux dans le crâne des braves
Faire une césure de sang
Et plier mes rimes esclaves
Sous l'étendard éblouissant !

Et je veux, lorsqu'en la mêlée,
Au râle des derniers clairons,
La mort, cette gueuse étoilée,
Baisera le sang de mon front,

Comme une vie de réussite,
- Afin que menant le Drapeau
Dans les combats je ressuscite -
On fasse un tambour de ma peau !
Track Name: Procession
Les Étoiles, ces perles blanches
D'un invisible collier,
Glissent parmi les noires branches,
Et la foule au long escalier

Fait trembler toutes ces lumières
Et semble, en ce soir presque bleu,
Tourner pour d'éternels rosaires
Les grains d'un chapelet de feu.

Les astres penchent vers la terre,
Les cierges se dressent vers les cieux,
Pour confondre dans le mystère
Leur tremblement silencieux.

Toutes ces lueurs vacillantes
Fleurissent les airs embaumés,
Mais les deux processions lentes
Ne se rencontreront jamais...

Et dans un chant léger, ancien,
Abandonnant, reniant le père,
Mêlent aux étoiles leur chagrin.
Litanie des prêtres en terre...
Track Name: L'Antre de la Folie
Au confin des esprits les plus Anciens
Se tient un Monde privé d'heures,
De minutes, de secondes, de lendemain.

Mort à la vie ! La Solitude est Reine ici !
Quels beaux endroits que ces Fous cerveaux.

Une Dimension si lointaine de la réalité
Qui renferme le Poison des apprivoisés.

Mort à la vie ! La Solitude est Reine ici !
Quels beaux endroits que ces Fous cerveaux !

Fou qui ne veux pas l'être.
Un Trou il faut leur faire dans la tête !
Dans votre décharge,
Seule la Nature leur est Fidèle et Pure,
Verte Vie qui est Antre de Folie.
Track Name: Puzinac, Havre de Blasphèmes
Il fût un lieu à l'encontre de Dieu,
Où les hommes chargèrent leur heaume de prières.

Leurs chants résonnent encore au grès du vent,
Et le son de la cloche marque le ton d'un passé proche.

L'ombre de la croix qui se dessine sur les sombres toits
Écrase chaque existence d'une horrible pénitence.

Puzinac, paradis hérétique, qui,
Comme un lac envahit les esprits d'une envie fatidique.

C'est au cœur de ce tas de pierres
Que vient l'heure de vivre en ces terres.
Nous, pauvres pêcheurs, attirés par l'écho des vieilles querelles
Qui en font cet havre de blasphèmes,
Marchons vers cette froide destination.

Car c'est en sa nef, que nous verrons à Puzinac,
De moines ayant trahis leur patrie, les sermons et griefs.
Track Name: Clair de Lune
Église en neige et roche brune,
Le château de givre léger
Sur son écran de blanche lune
Bleuit comme un cristal figé.

Et la vieille cité gothique
Écoute, muette et veillant,
Si d'un murmure fantastique
Monte l'appel du vieux croyant.

Sans doute sous les larges dômes
De blancs Évêques morts jadis
Doivent errer, tristes fantômes
Exilés des chers Paradis.

Ainsi sous la lune magique
Vieux murs et fantômes effacés
Ont le souvenir nostalgique
Des saintes choses du Passé...

Oh ! Croules, ô muraille sombre,
Spectres, évanouissez vous !
Ce n'est pas devant Dieu, dans l'ombre,
Que nous sommes à deux genoux !
Track Name: Pulchritudinem Hominis Perditi
Hoc est in semitam Vitae quod Homo perditur.
Hoc est in viam Mortis, qui invenerit Veritatem.

Tamquam Fidelis ambulantem ad Templum, eius pedes sublevandam per puritatem nix, accedit ad suum Fatum.
Igitur sub pallio de sienna et argentum, est ibi entis dedicavit ad pius certitudines.

Eam protrudit obstricta ostia de obscuro regni de Idololatria
et sedens ante altare, eam meditabitur... eam meditabitur.

Quia eam meditabitur existentiam suam, pendente patienter si liberator morte hominis perierat,
magnanimorum Vita relinquit fungit ad honorarios Mors in silenti tempestas de glacies et gloria.

Litanie recommends:

If you like Litanie, you may also like: